Boulevard du mélodrame


A l’auberge des Adrets, Dumont, l’aubergiste va marier son fils. Mais Charles qui est un enfant adopté, a peur que sa promise lui soit refusée si elle apprend son origine. La belle Clémentine et sa mère, Madame Vermeil, seront magnanimes. Cependant deux brigands évadés de prison et recherchés par les gendarmes, rôdent près de l’auberge isolée. Il s’agit de Robert Macaire et de son compagnon d’amitié et de prison, Bertrand. Arrive Marie, une pauvre malheureuse qui sera prise en pitié, puis accusée d’avoir poignardé Mme Vermeil dans son sommeil pour lui subtiliser son argent… Cette femme n’est autre que la mère de Charles… La femme abandonnée de Robert Macaire, qui est le vrai père de Charles…

Historique

Le rôle de Robert Macaire, popularisé par les caricatures de Daumier pour devenir, selon le mot de James Rousseau « l’incarnation de notre époque positive, égoïste, avare, menteuse, vantarde… Essentiellement blagueuse » a été interprété par le talentueux Frédéric LEMAÎTRE (qui a commencé sa carrière sur « le Boulevard du Crime »), pour la première fois en 1823 dans la pièce « L’AUBERGE DES ADRETS » de Benjamin ANTIER où elle connu un énorme succès. Reprise en 1832 au théâtre de la Porte Saint-Martin, cette pièce fut un véritable succès ainsi que celle qui suivi, intitulée « ROBERT MACAIRE » et écrite par Benjamin ANTIER et Frédéric LEMAÎTRE, pour être présentée le 14 juin 1834 aux Folies-Dramatiques.

L’Auberge des Adrets servira de trame au film de Marcel Carné « Les enfants du paradis », avec Jean-Louis Barrault et Arletty.

Les dernières scènes de la pièce étaient adaptées quotidiennement au climat politique du moment… Jusqu’à être interdites.

Juan PINEIRO qui transforme plus particulièrement ces dernières scènes en un moment de poésie, présente « BOULEVARD DU MÉLODRAME » en 1985 au théâtre de la commune d’Aubervilliers sur une mise en scène d’Alfredo Arias. Jean ROCHEFORT interprète alors le rôle de Robert Macaire et Jean Benguigui celui de Bertrand.

Distribution

Nanette : Carine Danchin
Pierre : Rémi Moureau
Charles : Mickaël Luzio
M. Dumont : Jean-Philippe Brette
Mme Vermeil : Anne-Marie Lestel
Clémentine : Caroline Fabre
Robert Macaire : Sébastien Gimenez
Bertrand : Michel Gervais
Marie Beaumont : Hélène Mélone
Roger : Gilles Golfier
2ème gendarme : Olivier Peyrot
3ème gendarme : Michel Larvol
Le baron : Georges Graner
Eloa : Costanza Nocchi
Marguerite : Nadia Labdoun

Quelques critiques à lire sur billetreduc.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s